« Des résultats exceptionnels même sur des arthroses anciennes… ». Dr Jason Théodosakis

Il n’y a pas que les rhumatisants qui souffrent…

Cette solution est également appréciée par les pilotes d’avions de chasse, les astronautes et les sportifs de haut niveau.

Toutes ces activités physiques extrêmes font subir à l’appareil articulaire des stress colossaux. Quand on sait qu’un pilote d’avion de chasse subit une accélération de 9 à 12 g, (c’est comme s’il multipliait son poids par 9 ou par 12, en une fraction de seconde). Imaginez  la pression faite sur ses articulations…

Il fallait trouver une solution capable non seulement de limiter les dommages provoqués à la structure osseuse en générale mais en plus, renforcer la régénération cartilagineuse.

Si la solution que nous vous proposons de découvrir gratuitement aujourd’hui, n’existait pas, beaucoup de ces personnes devraient interrompre leur carrière rapidement et finiraient, pour la plupart, leur existence dans une chaise roulante.

 

Voici le résumé de quelques-uns des témoignages de rhumatisants que vous trouverez dans ce livre :
Deux semaines après, il se lève de son fauteuil et marche (3)

» Un directeur de 42 ans souffrait terriblement, tant son genou droit lui faisait mal. […]
» On lui donna des antalgiques. On lui fit des injections de cortisone. Une arthroscopie permit de déceler une lésion du cartilage. […]
» Puis il entendit parler du traitement du Dr Théodosakis. Il l’essaya. Deux semaines après avoir commencé, il déclara qu’il avait été surpris de constater que son genou ne lui faisait plus mal. Il ajouta même : « Alors je me suis levé et j’ai fait quelques pas. Deux semaines après, j’ai fait le tour du pâté de maisons, juste pour voir. Formidable, aucune douleur ! »

…il est 100 % guéri (3)

« Un cycliste professionnel de 43 ans avait des douleurs constantes et un genou qui enflait lorsqu’il pédalait. Les anti-inflammatoires et les applications de glace n’avaient aucun effet. »
» Après seulement quelques semaines de traitement, il a remarqué une différence. Aujourd’hui, il est à 100 % guéri et n’a plus ni douleurs, ni enflure. »

Cinq semaines après, la douleur a diminué de moitié (3)

« Buck, un ancien joueur de football américain, souffrait des deux genoux  […]
» Il avait tellement mal qu’il ne pouvait plus ni marcher, ni courir. Le simple fait de rester debout provoquait des douleurs abominables. Il disait : “Je ne peux même pas rester dans une file d’attente devant un cinéma. […] cela tuerait mes genoux.
» Buck a essayé le traitement : […] cela fait maintenant cinq semaines que je suis le traitement du Dr Théodosakis et la douleur a déjà diminuée de moitié. J’espère que les 50 % restants vont aussi disparaître. »